Témoignages d’adoptants

Témoignages d’adoptants

Hop (ex Haribo)

adopté en mars 2020

“Salut, tu me reconnais ? C’est moi, Hop !
Anciennement, je m’appelais Haribo. Comme le bonbon. C’est vrai que j’étais pas si mince en plus, finalement, il m’allait bien ce prénom.

Ma maman à moi, c’est Sophie. Elle a décidé un jour de venir nous voir, moi et mes copains en Roumanie à Remember Me Land. Je dis nous voir, mais en réalité, elle ne pensait même pas me voir. Elle craquait sur tous les chiens, et elle les aurait bien tous adoptés. La responsable du refuge a alors décidé de me présenter. Pourquoi moi ? Parce que ça faisait déjà 4 longues années que j’étais au refuge. Ça faisait long, c’est vrai. Mais j’ai toujours gardé espoir. Derrière les barreaux, je passais mes journées à regarder au loin, à imaginer cette vie que j’aurais un jour.

Sophie et moi nous sommes donc rencontrés. C’était bref, mais je l’aimais déjà. Elle m’aimait, comme elle aimait tous les autres chiens du refuge, mais son choix était fait. Elle allait me sauver, m’offrir une nouvelle vie. Oui oui, je le sais, parce que tant qu’elle était en Roumanie, elle venait me voir tous les jours, et qu’à la fin, elle m’a même dit qu’on se retrouverait très vite.”

Pourquoi moi ? Parce que ça faisait déjà 4 longues années que j’étais au refuge.

“Une fois rentrée, elle a entamé toutes les démarches pour mon adoption, et était impatiente de me retrouver. Ça aussi, je le sais car ses copines me l’ont dit… Elle avait déjà acheté plein de choses, et parlait à tout le monde de mon arrivée ! Malheureusement, le COVID est passé par là et a retardé nos retrouvailles. Mais « mieux vaut tard que jamais », non ?

Quelques mois plus tard, je suis donc arrivé en Belgique. Un peu traumatisé, c’est vrai. En même temps je suis passé d’une cage à l’autre dans un camion, et j’ai voyagé, longtemps, très longtemps. Quand je suis arrivé, Sophie m’a accueilli avec une amie à elle, et Peps (anciennement Churros) un copain roumain qui vient aussi de chez Remember Me France !

Après qu’elle ait enfin réussi à me faire rentrer dans la maison, j’ai passé plusieurs jours dans le hall d’entrée. Prostré. Je n’osais pas bouger. Pourquoi elle était toute contente, toute gentille ? Qu’est-ce qu’il me voulait ce Peps ? Pourquoi il avait l’air heureux, lui ?”

Je peux vous assurer qu’en me laissant du temps, tout ça a changé. Je suis plein de vie.

Je vous passe les détails, mais je peux vous assurer qu’en me laissant du temps, tout ça a changé. Je suis plein de vie. Je passe mon temps à demander des câlins, à tout le monde. J’aime ça, et j’ai quand même 4 années à rattraper, vous comprenez ?

Sinon j’aime aussi la bonne bouffe, les croquettes et voler des hamburgers dans les sacs de courses. J’aime jouer de mon charme pour recevoir des bonbons et j’aime suivre ma maman partout quand elle cuisine car je sais qu’elle finit par céder en me donnant un petit quelque chose à manger ! J’aime aussi passer l’après-midi à ronfler sur mon coussin après une bonne balade, et passer la nuit dans le canapé alors que Sophie pense que je dors dans mon panier.

Comme vous pouvez le lire, pour moi, cette arrivée en Belgique c’est que du bonheur. Je pense d’ailleurs qu’elle a oublié le « E » à la fin de mon prénom. « Hope », c’est finalement comme ça que j’aurais du m’appeler. Je l’ai enfin cette vie dont j’ai toujours rêvé, cette vie tant attendue.

Elle aussi, je la comble de bonheur, malgré que je lui fasse quelques frayeurs. Oui, j’ai oublié de vous dire, mais j’adore lui faire la blague de partir loin, loin, loin dans les champs quand elle me laisse un peu dans le jardin. Elle a tout reclôturé, mais je trouve toujours un moyen d’aller faire mon petit tour. Quand je reviens, j’ai toujours un grand sourire qui compense celui qu’elle a perdu, mais là encore, elle ne tient pas longtemps avant de resuccomber à mon regard !

Alors à toutes les personnes qui se posent encore la question : foncez !”

“Alors à toutes les personnes qui se posent encore la question : foncez ! Remember Me France est une association sérieuse ; j’y étais, donc je sais de quoi je parle (et ma maman est venue sur place). Tout s’est super bien passé, et aujourd’hui je sais que je l’ai trouvée, ma famille à moi.

Je n’aurais pas pu rêver mieux, et je suis certaine que Sophie non plus. Elle m’aime tellement, si vous saviez. Elle m’appelle parfois même « mon bébé » alors que j’ai plus de 8 ans et qu’elle n’a jamais compris les gens qui étaient gagas devant leur animal (il ne faut pas le lui dire, mais elle est devenue complètement dingue de moi !). Je sais que si c’était à refaire, ma maman referait pareil. Les conditions de vie des chiens roumains sont tellement horribles, que lorsque je ne serai plus là, je sais déjà qu’elle offrira à un autre chien une vie meilleure.”

“Oui, il aura fallu de la patience, de l’amour et encore beaucoup d’amour. Mais si vous saviez à quel point je suis heureux aujourd’hui ! Je pense que ni elle, ni moi ne nous étions imaginés qu’une si grande aventure mènerait à une si belle relation.

Alors MERCI Remember Me. MERCI Emilie d’avoir voulu me présenter à Sophie. MERCI Peps d’avoir fait succomber ta maman, qui a du coup parlé de Remember Me à la mienne. MERCI aussi Peps, d’être devenu mon meilleur copain aujourd’hui. MERCI la vie, tout simplement.

P.S. : je ne vous l’ai pas dit, mais ma maman parle de Remember Me à plein de gens. Il se peut donc que prochainement, je puisse retrouver d’autres copains !”

Ni elle, ni moi ne nous étions imaginés qu’une si grande aventure mènerait à une si belle relation

Hop et Peps (aussi de chez Association Remember Me France)